Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais aimé